Rechercher
  • Céline Robin

La gestion des émotions...

Beaucoup de parents s’interrogent sur #lesémotionsdeleursenfants et plus particulièrement sur la question de la gestion de leur colère et leur frustration .

Comme le suggère Isabelle Filliozat dans son livre « Au coeur des émotions de l’enfant » il est temps pour nous parents, de reconnaître nos propres émotions, de nous interroger sur notre niveau de fatigue, ou de stress.

Acquérir le réflexe de s’interroger sur ce que l’on ressent peut permettre dans ce cas de figure de: - prendre conscience que ressentir une émotion est tout à fait naturel et incontrôlable (en effet qu’on le veuille ou non, nous ressentons des émotions, nous sommes vivants !)

- identifier que l’on est fatigué ou stressé peut nous aider à prendre conscience que notre enfant est comme tous les jours, c’est plutôt nous, qui aujourd’hui, sommes moins patients, plus sensibles aux bruits et à l’agitation.

- accompagner son enfant dans la verbalisation de son émotion.

Comment peut-on demander à notre enfant d’extérioriser, de discuter et parfois même de comprendre ou canaliser ses émotions si nous ne sommes pas nous mêmes en mesure de le faire?


Etre à l’écoute de son état intérieur, de ses ressentis, de ses émotions va alors nous permettre, entre autres choses, d’adapter notre comportement à l’humeur du moment (exemple, si je suis fatiguée peut être que je peux être moins exigeante envers moi même ou envers mon enfant pour faciliter la communication, par exemple...), de pouvoir limiter les effets de nos propres émotions sur les autres et sur moi même (si je suis stressée je vais peut être avoir tendance à m’agacer plus vite, si j’en ai conscience, il est plus aisé d’être plus clément envers les autres et moi même).

Etre en mesure d’identifier ce que l’on ressent permet également une meilleure prise en compte de ce que l’autre ressent (puisque je sais ce qu’il se passe en moi lorsque je ressens telle ou telle émotion, je suis en mesure de comprendre ce qui vit l’autre), ou encore d’accompagner l’autre à comprendre ce qu’il ressent...

Fort heureusement l’écoute des ressentis s’apprend et s’acquiert, c’est même la base de la sophrologie :-) ! Prendre conscience de ce que l’on ressent, savoir identifier ce qui se joue en nous est une étape importante pour notre propre développement personnel, mais également dans notre relation à l’autre !

Alors chers parents, si vous vous reconnaissez dans ses interrogations, pensez sophrologie ! J’accompagne aussi bien les parents que les enfants afin de les aider à mieux se comprendre et se connaître :-)

24 vues

Céline Robin Sophologue - N° SIRET: 81023983000021- 06.75.77.82.15 - celine.robin.sophrologue@gmail.com

Site hébergé par Wix

  • w-facebook
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now