Rechercher
  • Céline Robin

Nourriture et émotions

Savez-vous pourquoi lorsque vous êtes fatigués mentalement vous vous ruez sur les sucreries, le gras, les choses lourdes à digérer ???

Non? ... vraiment?

Étonnamment, ou pas ;-), si vous y pensez, il en est de même lorsque vous n'avez pas le moral, ou que vous êtes contrariés... Dans ces moments là, impossible de faire attention à ce que vous mangez, ou encore impossible de résister à l'appel de cette pulsion de se jeter sur le pot de pâte à tartiner, la charcuterie, les bonbons etc etc...

Mais pourquoi ??? !!! ???


La nourriture, en dehors de sa fonction nutritive, joue alors un rôle de pansement ...oui, oui, de pansement. Ce gras, ce sucre que vous avez tant envie de manger, que dis-je d'engloutir, va aller panser votre mal être, votre fatigue, votre épuisement...

Mais comment ???

Généralement, la pulsion étant forte, et le besoin de manger pour "aller mieux" est tel que, sans même vous en rendre compte, vous allez céder dévorer ce qui vous fait envie !


Bon, ok "ça, c'est fait !" mais... vous allez mieux ? Comment vous vous sentez vraiment?


Que la réponse soit oui, ou non, ce qui importe c'est la question !! (et d'ailleurs très souvent la réponse est oui et non !)

Parce qu'en réalité ce besoin imminent de se goinfrer, de manger, manger et manger, est dû au fait que vous ressentez une émotion. Et oui !!

Les émotions créées dans votre cerveau limbique, vont ensuite directement être vécues (grâce au nerf vague qui les y emmènent) dans votre ventre. Aussi incroyable que cela puisse paraître pour certain à la lecture de cette information, c'est bel et bien le chemin physique d'une émotion!


Bon, ok, d'accord, mais... quel est le rapport avec le fait d'avoir envie de manger absolument ???

Et bien, lorsque votre émotion arrive dans votre ventre, elle a besoin d'être entendue.

Pour peu que cette émotion soit une grosse émotion, un peu dérangeante parce que vous n'avez pas vraiment réalisé qu'elle était là, ou que vous ne voulez pas la ressentir, et bien..c'est la naissance de l'envie de manger !

Le fait de manger va alors occuper votre ventre, et donc ne pas laisser de place à l'expression de vos émotions !

C'est fou, non??


Alors pourquoi je vous parle de ça...? Parce que le plus étonnant dans tout cela c'est que, très souvent, ce mécanisme est inconscient et fait beaucoup de dégâts...

Ce que je propose en accompagnement c'est l'apprentissage de l'écoute des ressentis, pour pouvoir reconnaître les signes annonciateurs d'une émotion naissante, vivante à l'intérieur de votre ventre.

Ce que je propose c'est de pouvoir être à l'écoute de cette émotion, sans pour autant être dans la souffrance.

Ce que je propose c'est de vous apporter les clefs pour que votre corps et votre esprit soient une équipe, dans laquelle les rôles sont bien répartis selon la juste place de chacun.

Alors, les émotions auront leurs places, les sentiments de même, les ressentis seront vécus en toute bienveillance et les pulsions alimentaires, les envies de "mal bouffe" irrépressibles et culpabilisantes dans la plupart des cas, n'auront plus leurs places...


Parce que votre corps vous parle, et parce qu'il mérite d'être entendu, les techniques pratiquées en sophrologie ont toutes leurs places dans le cadre de la gestion de son rapport à la nourriture... Pensez-y !


Pour en savoir plus n'hésitez pas à me contacter je reste à votre disposition.



43 vues

Céline Robin Sophologue - N° SIRET: 81023983000021- 06.75.77.82.15 - celine.robin.sophrologue@gmail.com

Site hébergé par Wix

  • w-facebook
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now